Sous-Terre

Auteur : Rodolpho Fogwill
Edition : Denoel

Résumé : 

Début juin 1982, au plus froid de l’hiver des îles Malouines. Les soldats Pipo et Quiquito, ainsi que vingt-deux autres jeunes recrues ayant déserté l’armée argentine, passent les ultimes semaines de guerre tapis dans l’obscurité d’une grotte souterraine. Terrifiés, ils se cachent avec leurs compagnons d’infortune dans les tunnels de cette île si inhospitalière, où règnent le blizzard et la grisaille. La nuit, ils s'aventurent à la surface pour se ravitailler tant bien que mal. Puis ils regagnent leur tanière au lever du jour, où ils attendent, au son de la radio anglaise, des bombes assourdissantes et des histoires qu’ils se racontent inlassablement, la fin de la guerre. Fogwill tire de ce conflit violent et méconnu un court récit d’une force inouïe. Il nous parle de la guerre, de ces êtres sommés d’y risquer leur peau, pour une cause absurde et perdue d’avance. Impertinent et provocateur, Sous terre est un classique de la littérature argentine, traduit en français pour la première fois.


Mon avis : 

Je tenais tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Denoël pour m'avoir permis de découvrir ce livre grâce à la masse critique.
Les îles Malouines, en 1982, la guerre fait rage entre l'Argentine et l'Angleterre. Un groupe de soldat argentin terrifié par cette guerre se cache tapis dans l'obscurité d'une grotte car ils redoutent la mort face aux armes modernes de l'Angleterre. 
Un livre qui aurait pu être passionnant mais que j'ai eu beaucoup de mal à lire quant à l'écriture.
L'histoire est intéressante, le thème passionnant. 
Le sujet abordé ici sort de l'ordinaire car on parle rarement de ces "petites" guerres, je dis petites car elle n'a pas duré longtemps et n'es pas une des plus importante de l'histoire humaine.
 Une histoire et un lieu plutôt très intéressant que j'aurais aimé découvrir un peu plus, mais je trouve que malheureusement que le récit manque d'entrain. Tout  est écrit de façon hachuré. Je penses qu'hélas cela ne doit pas venir du roman de base mais de la traduction. J'ai eu l'impression, en lisant le roman, qu'elle a été faite mot pour mot et on ressent trop ce défaut, ce qui a gâché ma lecture. 

Il y a pourtant un énorme potentiel dans ce roman, mais j'ai trouvé que celui-ci n'avait pas été exploité jusqu'au bout. Je suis ressortie avec un manque, une déception. 

10/20 



tous les livres sur Babelio.com

La Saga Sélène- T1 La guerre de l'eau

Auteur : Yann Eon 
Edition : Anyway Editions
Site internet de la maison d'édition 

Résumé :

Après des générations de soumission, la résistance sélène s’organise. Son projet est de chasser les forces d’occupations et arriver enfin à l’autosuffisance, surtout en eau, car le bout de monde de ces descendants de mineurs, travailleurs forcés des mines de la Lune, est un désert stérile. La mission de Paul Fournier est de se procurer des explosifs en grande quantité afin de décrocher un morceau d’un de ces fabuleux icebergs de l’espace. Sauf que voilà, un jour, Paul va recevoir des ordres complètement incompréhensibles et va se poser pas mal de questions. Les Sélènes sont-ils vraiment les gentils oppressés et les Terriens les vilains esclavagistes ?

Mon avis :

Une saga qui a du potentiel, mais qui ne m’a pas emballée plus que cela.
L’histoire est sympathique, mais j’ai trouvé que l’ensemble n’était pas assez fluide, qu'il y avait trop de détails à droite et à gauche.
Le cadre, en revanche, est très sympathique. On se retrouve sur une Terre qui se reconstruit, avec des habitants qui au final se rapprochent beaucoup de nous au niveau de leur comportement.
Côté personnages, on est assez dispersé, mais celui de Paul est assez déroutant : il exécute les ordres tout en se posant un tas de questions. Je l’ai beaucoup apprécié.
Même si je n’ai pas accroché avec ce premier tome, je pense que je lirai tout de même le deuxième pour voir où l’auteur veut nous emmener.


12/20